Publié le 4 septembre 2018 par Maxime Bonneau dans la rubrique Performance et innovations technologiques - 10 951 vues

+ de continuité, + de fluidité, + de sécurité

Une infrastructure des serveurs informatiques à la hauteur des ambitions de l’établissement

L’infrastructure actuelle, installée en 2009, est vieillissante malgré les extensions réalisées, et ne répond plus aux exigences de l’établissement pour faire évoluer ses capacités de stockage et améliorer les performances des applications.

Plusieurs projets ont d’ailleurs dû être retardés pour ne pas pénaliser la qualité de mise en œuvre.

(Par exemple le brancardage et les transports externes, les applications pharmaceutiques pour le développement de la recherche clinique, la qualité du codage PMSI.)

La nouvelle architecture, installée entre le 4 et le 6 septembre 2018, va permettre, grâce à des disques durs de type SSD dernière génération (full flash) de :

  • Lisser les performances, y compris en heures de pointes.
  • Réduire la durée des sauvegardes (moins pénalisant la nuit pour le SAU).

De plus cela constitue un gain de place très important en salle informatique, génère moins de consommation électrique, et apporte une facilité de maintenance et d’évolutivité :

Par ailleurs il s’agit d’une concentration des technologies facilitant le travail des administrateurs informatiques :

Enfin, la sécurité a été une exigence majeure. Désormais notre infrastructure (répartie sur deux salles informatiques garantit un « Plan de Continuité d’Activités » pour que TOUTES les applications continuent à fonctionner, avec un délai de redémarrage très court, même après la « perte » complète d’une salle (incendie, inondation).


Laissez un commentaire